dimanche 5 août 2018

Recettes de seitan

Voici la suite de mon article présentant le seitan, cet aliment fabuleux permettant de remplacer surpasser toutes les viandes dans vos recettes.

Tout d'abord, parlons un peu des seitans vendus tout faits sur le marché

Les seitans commerciaux

Je n'en ai mangé que deux, et ceux-ci étaient de la même marque, alors ce sera une présentation rapide.

Gusta : Pain de seitan - Épices orientales
Un seitan aux épices du Moyen-Orient. Ça rempli toutes les promesses vendues. ;)

Gusta : Pain de seitan - Épices à tourtière
Oui, oui. Vous avez bien lu. Ce savoureux seitan est une "viande" idéale pour une bonne tourtière maison québécoise. Ou un pâté chinois. Ou un ragoût de grand-mère. Ou juste en tranches avec une purée de pommes de terre. Car ce seitan est juste PARFAIT. Si vous n'en avez jamais mangé, et voulez en acheter un, je vous suggère de commencer par celui-ci. ;)



Les seitans maison

Ces recettes sont des "pains", et non des saucisses ou des boulettes qui demandent une certaine expérience ainsi qu'une confiance en ses capacités culinaires avant de se lancer. Je préfère donc partager la "base" afin d'être certaine que tout le monde soit au même niveau. Après tout, ce blogue qui vise aussi un public de débutants. 😉
Ces "pains" de bases sont donc à découper et à utiliser dans une autre recette. C'est le même principe que le tofu en fait. ;)

Il est bon de savoir que le seitan se congèle très bien. Il suffit de le couper en morceaux afin de le congeler par portions. On le dégèle d'avance au réfrigérateur lorsqu'en en a besoin.

Ce fut mon premier seitan maison à vie! Et... le résultat fut une réussite complète! Ce seitan avait une forte saveur de levure alimentaire qui m'a tout de suite plu. Ce fut aussi un succès auprès de mon fiston lorsqu'il était tout petit bébé. Je lui coupais en mini-cubes qu'il mangeait avec ses doigts. J'ai refait ce plat à plusieurs reprises par la suite.

Je suis désolée. Je n'ai pas aimé cette recette. Idem pour une de mes amies qui l'a faite de son côté. Je la trouve trop salée, et la saveur de la sauce soya est beaucoup trop présente à mon goût. Il y a des tas d'autres recettes de Jean-Philippe que j'aime, ne vous inquiétez pas. Il est une référence dans la cuisine végane québécoise, je n'ai aucun doute là-dessus. Mais voilà, on ne peut pas tout aimer!
Alors, pourquoi partager cette recette ici? Parce que mon conjoint l'adore! Il l'a préfère tout de même avec la sauce soya (non-salée) réduite de moitié, ainsi qu'avec du bouillon non-salé pour la cuisson. Mais voilà : il trouve la texture de ce seitan PARFAITE. Il a même suggéré qu'un jour, nous cuisions le Délicieux seitan au four avec le mode de cuisson de celui-ci. Et ce sera à essayer, promis! Je vous tiendrai au courant.

Je tente habituellement de ne pas partager de recette en anglais sur mon blogue afin de rester le plus accessible possible. Toutefois, je fais une exception ici afin d'intégrer cette recette dans cet article. Ne vous inquiétez pas si votre niveau d'anglais n'est pas assez élevé, car je peux venir à votre rescousse. Je suis sérieuse : si jamais vous avez un problème à comprendre la recette, dites-le moi, et je vous aiderai. J'ai déjà fait cette recette, alors je la connais. Je vous recommande tout de même de tenter de la traduire avec Google traduction avant tout. C'est une bonne base pour comprendre les recettes en anglais. 😉

Ce seitan est une recette complète, suivant le principe de la dinde de Noël (non farcie). Je l'avais amené à un souper du 25 décembre dans une cocotte remplie de légumes coupés par mon conjoint, à la grande stupéfaction des autres invités qui ne connaissaient pas du tout l'existence du seitan. Ce fut très bon, quoiqu'un peu ferme. La faute revient sûrement à un trop grand temps de cuisson à cause des légumes qui ne voulaient pas cuire ce soir-là, et d'un changement de four au beau milieu de la recette. Oui, je l'avais commencé à la maison au préalable, et je l'ai terminé chez notre hôtesse. Je vais sûrement la retenter un jour, mais avec des légumes pré-cuits.


Seitan aux lentilles rouges



Voici ma recette préférée, le seitan ultime, le meilleur de tous les temps. Cette recette est une création Kasui sur le forum Vegeweb. Je la retranscris ici avec des mesures canadiennes, mais vous pouvez aller voir sur le forum pour trouver les mesures au poids.

J'aime ce seitan, car sa préparation et sa cuisson sont les plus rapides que je connaisse. Oui, oui. Cette recette me prend de deux à trois fois moins de temps que les autres. De plus, elle ne nécessite que très peu de gluten de blé, ce qui en fait aussi la plus économique que j'ai vu dans ma vie. Enfin, sa saveur est délicieuse et sa texture facilement malléable à nos envie. Bref, je ne pense que du positif de ce plat.

Ingrédients
  • ½ tasse (125 ml) de lentilles rouges (aussi appelées lentilles corail en Europe)
  • 1 ½ tasse (375 ml) d'eau salée
  • Quelques branches de thym, ou une pincée de thym séché
  • 3 c. à soupe (45 ml) de levure alimentaire
  • 1 ou 2 pincée de poudre de gingembre (ou équivalent en frais)
  • 2 c. à soupe (30 ml) de sauce soya (j'utilise une sauce réduite en sodium)
  • 80g (environ 150 ml) de gluten

Préparation
1) - Préparer les lentilles rouges en les rinçant à l'eau froide dans un tamis ou une passoire à mailles fines. Faire bouillir l'eau salée, et y ajouter les lentilles. Ajouter au même instant quelques branches de thym ou une pincée de thym séché.
- Cuire à feu moyen de 20 à 30 minutes, jusqu'à ce que les lentilles soient pâteuses. Ne pas hésiter à remettre de l'eau si l'on souhaite un seitan plus tendre.
- Retirer du feu et enlever les branches de thym avec des baguettes ou des ustensiles (pour éviter de se brûler les doigts). Sauter cette étape si on a utiliser du thym séché. Laisser refroidir les lentilles (aussi dans le but d'éviter de se brûler un peu plus tard).

2) Dans une tasse à mesurer, mettre la levure alimentaire, la poudre de gingembre, la sauce soya. Ajouter ensuite les lentilles rouges jusqu'à 200 ml. Mélanger le tout.

3) Mettre le gluten dans un saladier. Ajouter la bouillie et mélanger. Pâtonner entre quelques minutes à une petite demi-heure selon la fermeté souhaitée (plus on pâtonne, plus c'est ferme). Donner à la pâte sa forme finale (au choix) avant cuisson.

4) Cuire le seitan, 45 minutes à 1 heure, à la vapeur. Certains enveloppent leur seitan avant de le cuire dans un linge à cuisson ou une pellicule plastique, mais moi, je le fais cuire directement dans une marguerite. Je n'ai jamais eu de problème de cette façon (avec cette recette précise, je n'ai jamais testé avec d'autres). ;)

10 commentaires:

Spécialiste de l'éphémère a dit…

Si facile à faire... si versatile... si bon...
Le seitan n'a pour moi que des vertus!

Mascha a dit…

Spécialiste : J'en pense exactement la même chose! :D

thai rawk a dit…

je me rends compte que je devrais regarder de temps en temps le rayon seitan vers chez moi... rien que pour l'inspiration que peut nous donner les mélanges d"épices :D

Mascha a dit…

Thai Rawk : Je pense que ce serait une bonne idée! Toute source d'inspiration est bonne à prendre. ;)

Not parisienne a dit…

Super, voilà qui me donne plein d'idées et super envie de faire du seitan à mon retour de vacances ! Je viendrai m'inspirer ici je pense :) bisous

Mascha a dit…

Not parisienne : Je suis contente de lire cela. Merci de ta visite. :D

Dark Valkyrie a dit…

je suis feignante, je l'achète toujours tout prêt...
c'est un super produit en tout cas!! <3
merci pour toutes ces idées.

Mascha a dit…

Dark Valkyrie : Oui, c'est un super aliment! <3
De rien. Et merci à toi de ta visite. :)

Marion a dit…

Merci pour ta recette ! J'aime bien l'idée des lentilles corail. Cela semble simple à faire.

Mascha a dit…

Marion : Oui, ce seitan est ultra simple à faire, en plus d'être délicieux! ;)

Link Wink

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...