lundi 4 juillet 2022

L'ingrédient du mois (5) : la courgette (le zucchini)

Communément appelée « zucchini » au Québec ou  « courgette » en Europe, cette cucurbitacée est originaire des Amériques. Aujourd'hui, ce fruit se mange comme un légume potager et est un aliment utilisé couramment dans la cuisine d'un peu partout à travers le monde.
Souvent honnie par les enfants qui pensent y retrouver un gout de concombre, la courgette a pourtant une saveur subtile et une texture qui varie entre un concombre dur ou le beurre, ce qui en fait un ingrédient de choix dans de nombreuses recettes.

Voici les miennes :


Déjeuners



Ou Crêpes épaisses salées au zucchini comme on dirait au Québec.
Une excellente façon d'intégrer des légumes au petit-déjeuner.


Entrées et accompagnements chauds



Des bruschettas légères et remplies de légumes!



Rapide, simple, plus santé qu'avec des pommes de terre!



Pour mettre un peu de couleurs dans l'assiette!



Une entrée de légumes sophistiquée.



À la maison, c'est un classique qui revient chaque année sur la table. 
Tout bonnement divin!


Salades



Une salade vitaminée pour les jours de canicule.


Plats principaux



Des galettes surprenantes qui accompagnent bien n'importe quels repas légers.



Les courgettes n'auront jamais été aussi bonnes que sur cette pizza!


Pâtisserie



Un classique de la cuisine québécoise qui se mange généralement avec un bon café.

mercredi 29 juin 2022

Pouding du lendemain de chia à la noix de coco (végétalien, IG bas)

J’ai consommé beaucoup de chia durant ma grossesse. Ces graines m’aidaient grandement à bien contrôler ma glycémie grâce à leur grande richesse en fibres, leur bonne quantité de protéines et de calcium ainsi que leur gras débordant d’oméga-3. J’en ai saupoudré sur des tas de plats et mis dans plein de poudings. Je vous montre une de ces recettes?


Pour voir une recette de bol de chia à base de jus de fruits, cliquez-ici.
Pour voir une recette de pouding à base de fruits, cliquez-ici.


Ingrédients (pour un gros bol ou 2 petites portions)
  • 4 c. à soupe de graines de chia moulues
  • 2 à 3 c. à soupe de filaments de noix de coco non sucré
  • ¼ c. à thé de cannelle
  • 1 c. à thé d'extrait de vanille
  • 1 à 2 c. à soupe de sirop d'érable (ou autre sirop sucré)
  • 1 conserve de lait de coco allégé et non sucré
  • Des fruits pour garnir

Préparation
- Mélanger tous les ingrédients dans un bol ou un pot avec couvercle.
- Réfrigérer le pouding toute la nuit.
- Déguster le lendemain matin avec de petits fruits frais.

Astuces
- VariantesAjouter du cacao ou de la caroube à la recette. Ou une banane coupée en dés. Remplacer le sirop d'érable par du jus d'ananas, et garnir de dés d'ananas le lendemain. Etc.

- On peut garnir avec des filaments de noix de coco, des rondelles de bananes, des pépites de chocolat végétaliennes, des fruits secs, etc.

- Vous avez oublié de le préparer la veille ? Vous pouvez laisser macérer 1 à 2 heures avant de déguster. La texture ne sera pas optimale, mais conviendra parfaitement à un excellent déjeuner. 👍

lundi 13 juin 2022

Croquettes aux gourganes (végétaliennes)

Qui n'aime pas manger un peu de malbouffe végétale une fois de temps en temps? C'est réconfortant, voire amusant. Notez que je dis malbouffe à cause de l'huile - le reste des ingrédients étant relativement sains -, mais je m'arrange toujours pour en mettre le moins possible, ne trippant pas particulièrement sur la friture. Quant à la chapelure, on peut en faire une variante maison, à base de pain sec aux grains entiers.

Quoiqu'il en soit, j'adore ces croquettes. Surtout dans des salades vertes, en tant que sources de protéines et de fibres.

Source : une vieille recette de Taillefer & Fille, que j'ai simplifiée et véganisée.


Ingrédients (pour une quinzaine de croquettes)
Le mélange d'ognon
  • 1 gros ognon, haché grossièrement
  • 2 ou 3 gousses d’ail, hachées grossièrement
  • ½ c. à thé de cumin moulu
  • ½ c. à thé de coriandre séchée
  • 1 c. à thé de paprika
  • Poivre, au gout
  • 1 c. à soupe d'huile d'olive, pour la cuisson
Le reste de la préparation
  • 3 tasses (750 ml) de gourganes cuites, bien égouttées (sinon vos croquettes seront liquides...)
  • ½ c. à thé de sel
  • ¼ c. à thé de poudre à pâte
  • 1 c. à thé d’eau
  • 1 c. à soupe de persil séché
+
  • De la chapelure (maison ou commerciale), q.s.p.
  • De l'huile d'olive pour la cuisson

Préparation
- Dans une poêle à feu doux, faire revenir les ognons, l’ail, le cumin, la coriandre, le paprika et le poivre dans l'huile, et ce, pendant environ 8 minutes. Réserver.

- Mettre les gourganes dans un robot culinaire et l'activer par petits coups à quelques reprises. Ajouter le mélange d’ognons cuits ainsi que le sel, la poudre à pâte, l’eau et le persil. En procédant toujours par pulsions, réduire le tout en une pâte lisse et homogène.

- Transférer dans un bol, couvrir et laisser reposer 30 minutes pour permettre à la chimie entre les ingrédients de faire effet. Durant ce temps, rincer la poêle pour un usage ultérieur.

- Former de petites boulettes (de la grosseur d’une noix de Grenoble). Puis les aplatir légèrement avec les doigts pour former des croquettes. Les passer dans un bol de chapelure, qui devrait coller automatiquement, de manière à recouvrir les deux côtés.

- Réchauffer un peu d'huile dans la poêle, baisser le feu à moyen doux et y verser les croquettes. Cuire chaque côté durant quelques minutes. Égoutter et servir.

Astuces
- Ces croquettes se mangent chaudes ou froides.
- Je ne recommande pas les gourganes en conserve. Les croquettes se tiennent mieux avec des légumineuses sèchent, un peu comme les pois chiches dans les falafels, sauf qu'ici on les faire cuire avant.

Autres recettes avec des gourganes sur ce blogue

Une petite chanson hommage aux haricots, ça vous tente?

lundi 6 juin 2022

Smoothie tropical (couleur soleil!)

Je disais dans mon billet sur le bol orangé que j'avais eu plus d'une idée de plat monochrome pour la Bataille food. Pour le jeu, j'avais opté pour un plat salé complet de couleur orange, mais le concept d'un smoothie jaune m'avait obsédé un certain temps. Voici donc cette idée, idéale pour le petit déjeuner ou des collations santé.

Encore une fois, il s'agit d'une variante au smoothie : au lieu d'une base de yogourt, de beurre de noix, de tofu soyeux, de poudre protéinée, de légumineuses, de légumes (ici, ici ou ), de courge ou même de bananes (voir la plupart des smoothies précédents), j'ai cette fois eu l'idée d'utiliser du lait de coco en conserve. Et dans ce lait de coco, il y a des fruits tropicaux, dont un citron complet, pour une forte saveur d'agrume très agréable en bouche grâce à l'équilibre sucré qu'apporte le sirop d'érable.

Un frappé aux fruits qui ensoleillera votre matin! 🥤🍋🍍🥥


Ingrédients (2 portions)
  • 1 gros citron (ou moyen si vous aimez moins la saveur citronnée)
  • 1 mangue, pelée et coupée en morceaux (ou équivalent en surgelé)
  • 1 tasse (250 ml) de morceaux d'ananas, congelés ou frais
  • 1 tasse (250 ml) de lait de coco allégé
  • 2 c. à soupe de noix de coco râpé (filaments de noix de coco), non sucré (facultatif)
  • 1 à 2 c. à soupe de sirop d'érable (ou d'agave ou du sucre de canne)

Préparation
- Peler et épépiner le citron pour qu'il ne reste que la chair jaune. Ne pas oublier d'enlever la peau blanchâtre, qui est trop amère pour un smoothie de ce genre.
- Faire de même avec la mangue et l'ananas au besoin.
- Mettre tous les ingrédients dans un mélangeur électrique (blender) ou un robot mixeur. Mixer ensuite jusqu'à l'obtention d'une texture lisse et onctueuse. Ne pas hésiter à mélanger longtemps, car les fruits tropicaux et la noix de coco peuvent être filandreux. Boire immédiatement.

Astuces
- Utiliser un plus petit citron si vous n'aimez pas trop les agrumes et leur saveur acidulée.
- La mangue et l'ananas peuvent être frais ou surgelés.
- On peut utiliser le restant de lait de coco dans un autre smoothie. On peut même refaire ce présent frappé aux fruits en mélangeant le restant de la conserve avec du lait végétal ou de l'eau.
- Si la texture de la noix de coco râpée vous déplait, vous pouvez l'omettre sans problème!
- On peut remplacer le sirop d'érable par n'importe quel aliment sucrant (sirop ou sucre divers) ou l'omettre complètement.


Pour célébrer la couleur du soleil, je propose un extrait d'un chef-d'œuvre
de la musique québécois : l'album Jaune (1970) de Jean-Pierre Ferland, considéré
comme un des meilleurs et des plus importants de l'histoire musicale québécoise.
Une réputation qui n'est pas usurpée, croyez-moi!
😉

Jean-Pierre Ferland - Le chat du café des artistes

mercredi 1 juin 2022

Bol orangé (végétalien, IG bas)


J'ai créé cette recette dans le cadre de la Bataille food #102 à laquelle m'a convié Irisa du blogue Cuisine et couleurs, dont le thème de ce mois-ci est La cuisine monochrome : Choisissez votre couleur !

La première partie de cet article résume le jeu tandis que la seconde vous présente ma recette. Bon appétit!

La Bataille Food est un défi culinaire créé par Jenna du blogue Bistro de Jenna et administré par Hélène du blogue Keskonmangemaman?, qui gère également la page Facebook.

Il s’agit d’un rendez-vous mensuel qui se tient tous les premiers mercredis du mois à 18h. Pour ce défi, un parrain ou une marraine, choisit un thème autour duquel des passionnés de cuisine, blogueurs ou non, vont s’amuser pour trouver une recette. La recette “coup de cœur” est ensuite choisie par le parrain ou la marraine qui désigne ainsi son successeur pour l’édition suivante.

La marraine de la présente édition est Irisa du blogue Cuisine et couleurs, et fut choisie par Muriel de Petites marmites et compagnie.


Bol orangé

Alors, je vous présente ma recette?

Tout d'abord, résumons le thème, la cuisine monochrome : qu'est-ce c'est exactement?


Il s'agit d'un concept simple : présenter une assiette d'une seule couleur, uniforme ou en camaïeu. Le plat peut être salé ou sucré. Pour ma part, j'ai opté pour l'orange, mais j'aurais pu choisir n'importe quelle autre couleur tant j'avais des idées. Mais il a fallu prendre une décision, et une idée ressortait plus du lot que les autres : un bol. Tout simplement. Mais avec des aliments orangés. J'ai dû en colorer certains moi-même d'ailleurs, ce qui rendait le défi encore plus intéressant.

Il est à noter que chacune de ces recettes (le quinoa au curcuma, le tofu à l'orange et les crudités avec le houmous) peut se manger individuellement.


Ingrédients (pour 2 ou 3 portions)
Le quinoa au curcuma
  • ½ tasse (125 ml) de quinoa, rincé 2 ou 3 fois à l’eau froide et égoutté
  • Un peu d’huile d’olive pour la cuisson
  • ½ ognon, émincé finement
  • 1 gousse d’ail, émincé finement
  • 1½ tasse (375 ml) de bouillon de légumes (ou d’eau)
  • 1 ou 2 feuilles de laurier
  • Poivre
  • Plusieurs pincées de curcuma (assez pour colorer le quinoa)
  • 1 c. à soupe de pâte de tomate (optionnel - pour une couleur plus orangée)
Le tofu à l'orange
  • 1 bloc de tofu
  • 2 c. à soupe de sauce soya réduite en sodium
  • 2 c. à soupe de sirop d’érable ou d’agave
  • 3 c. à soupe d’eau
  • 2 c. à soupe de pâte de tomate
  • 3 c. à soupe de jus d’orange
  • 1 c. à thé d’huile de sésame
  • 1 gousse d’ail, émincé finement
  • ¼ c. à thé de gingembre moulu
  • 1 c. à soupe de graines de sésame blanches
Le reste du bol
  • 2 carottes, râpées, spiralisées ou coupées en bâtonnets
  • 1 poivron orange, coupé en lamelles
  • 2 oranges, en quartiers
  • Des noix de cajou (facultatif)
  • Houmous au poivron rouge ou aux carottes

Préparation
Le quinoa au curcuma
- Dans une casserole, faire revenir l’ognon dans l’huile durant 2 minutes. Ajouter l’ail et le quinoa et cuire 2 minutes supplémentaires. Ajouter le bouillon, les feuilles de laurier, le poivre et le curcuma. Couvrir et cuire une dizaine de minutes, jusqu’à ce que les grains de quinoa aient germé et que le bouillon soit absorbé.

Le tofu à l’orange
- Préchauffer le four à 400°F. Parcheminer une plaque à cuisson.
- Couper le bloc de tofu en cubes. Déposer ceux-ci sur la plaque. Enfourner durant 20 minutes, en tournant le tofu à la mi-cuisson.
- Durant ce temps, mélanger tous les autres ingrédients dans un petit bol.
- Sortir le tofu du four. Transférer dans une poêle avec la marinade. À feu doux, mélanger le tout durant une minute ou deux, ou jusqu’à ce que les cubes de tofu soient chauds.

Le bol
- Dans un bol, transférer le quinoa, le tofu, les carottes, les poivrons, les oranges et les noix de cajou. Ajouter du houmous pour servir de sauce, dans un petit ramequin à part ou directement sur le dessus des aliments, au centre du bol. Servir immédiatement.

Le quinoa au curcuma
Astuces
- Utiliser d’autres fruits et légumes de couleur orange : tomates orange, abricots, clémentines, papayes ou encore de la courge musquée, de la patate douce cuite ou de la citrouille cuites.
- Pour un tofu plus express, remplacer la marinade du tofu par de la sauce aigre-douce, et cuire le tout directement dans la poêle, sans cuisson au four.
- Chacun de ces plats se mange individuellement. N'hésitez donc pas à faire ou refaire ce quinoa au curcuma ou ce tofu à l'orange à plusieurs d'occasions différentes!
- Selon ma nutritionniste, pour être certain que la recette soit à IG bas, il suffit de ne manger que ¼ tasse (60 ml) de quinoa au curcuma et pas plus du 1/3 du tofu si l'on est sensible aux aliments de la marinade (ce qui ne fut pas mon cas puisque j'en ai mangé la moitié sans faire montrer ma glycémie)!

Le tofu à l'orange

lundi 23 mai 2022

Cake aux légumes (végétalien, IG bas)

Ceux qui ont un peu suivi mes articles sur le sujet savent que dans le cadre de ma présente grossesse, j'ai du rencontrer une nutritionniste, car les hormones me font perdre le contrôle de ma glycémie. Parmi les conseils qu'elle m'a donnés pour maintenir une alimentation à indice glycémique bas, qui incorporait tout de même des grains entiers afin que mon bébé profite des nutriments essentiels, elle m'avait recommandé de créer des pâtisseries qui combinaient les farines à faibles glucides avec la farine de blé entier. Avec cette suggestion en tête, j'ai décidé de créer un cake aux légumes, que l'on appellerait probablement un pain (salé) de légumes au Québec, qui mélange la farine de pois chiches avec la farine de blé recommandé. Le résultat fut très concluant! Une tranche épaisse ne nuit pas à ma glycémie, à condition que je la combine avec un aliment protéiné ainsi qu'un fruit le matin ou un légume à la collation de l'après-midi. Quant à la saveur, je n'ai qu'une expression pour la désigner : un petit gout de revenez-y! C'est-à-dire que plus j'en mange, plus je l'aime. Ce fut donc, pour ma part, un succès que je referai à l'occasion, en testant des légumes différents.

NB : J'ai pris le temps de prendre en note le poids des aliments pour ceux qui préfèrent cette méthode.

Cliquez ici pour voir mes autres recettes de cakes végétaliens.


Ingrédients
  • Huile d’olive pour la cuisson et pour le moule à pain
  • 2 tasses (500 ml) de légumes coupés en morceaux (j'ai utilisé des poivrons colorés et verts, une carotte râpée et un petit cèleri)
  • 1 tasse (250 ml - 160g) de farine de blé entier
  • ¾ tasse (180 ml - 80g) de farine de pois chiche
  • 2 c. à soupe de levure alimentaire (facultatif)
  • 2 c. à thé de poudre à pâte (ou levure chimique)
  • Fines herbes séchées (j'ai utilisé du romarin, de la marjolaine, de l'origan et du thym)
  • Sel et poivre, au gout
  • ¼ tasse (60 ml - 50g) d’huile d’olive
  • 1 tasse (250 ml - 240g) de lait végétal non sucré (ou d’eau) - en ajouter un peu au besoin

Préparation
- Préchauffer le four à 375°F. Huiler un moule à pain.

- Dans une grande poêle, cuire les légumes dans l’huile à feu moyen jusqu’à tendreté. Remuer fréquemment.

- Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients secs. Dans un autre bol, mélanger les ingrédients humides (huile et lait). Verser ces derniers sur les ingrédients secs. Incorporer les légumes cuits et mélanger le tout pour obtenir une pâte homogène.

- À cette étape (optionnelle), on peut décorer le dessus du pain avec des fines herbes, des graines, de la levure alimentaire ou des légumes (j'ai utilisé des tomates orages sur la photo, mais j'aurais pu tout aussi bien me servir d'olives noires par exemple).

- Verser l'appareil dans le moule à pain. Enfourner durant 45 minutes. Laisser refroidir avant de démouler.


Astuces
- Vous pouvez utiliser des légumes de votre choix dans cette recette et l'adapter ainsi au rythme des saisons : olive, ognon, ail, courgette, champignon, fenouil, petits pois, tomate, etc.
- Je préfère utiliser du lait de soya non sucré pour l'IG bas et le taux élevé de protéines.

Une chanson à écouter en mangeant ce cake?
Pourquoi pas ma reprise préférée du Picbois de Beau Dommage,
faite par Florent Vollant et Claire Pelletier :
Ces temps-ci, j'entends très souvent le pic-bois qui vit dans ma cours arrière,
et je pense à chaque fois à cette interprétation!

mercredi 18 mai 2022

L'ingrédient du mois (4) : l'asperge

Quel aliment représente le plus la fin du printemps si ce n'est l'asperge? En effet, au Québec, ce légume saisonnier se récolte de la mi-mai à la fin juin, ce qui en fait une denrée dont il faut profiter rapidement avant que les étals ne se vident. Il était donc tout naturel que je choisisse ce légume dans le cadre de ma rubrique L'ingrédient du mois de mai, d'autant plus que les récoltes semblent s'être produites un peu plus tôt que la norme cette année.

Voici donc l'entièreté des recettes contenant des asperges disponibles sur ce blogue.


Entrées



Une recette rapide et savoureuse, qui permet d'intégrer facilement plus de légumes à son alimentation.
Se déguste en entrée ou en accompagnement.



Une entrée charmante et luxueuse!



Une entrée ultrafacile à préparer, parfaite pour intégrer les enfants dans le processus culinaire.


Accompagnements



Les asperges et les patates font très bon ménage dans ce plat savoureux!



Une recette vide-frigo qui accompagne bien un plat de tofu ou une galette de légumineuses.


Soupe



Qui oserait dire non à un bon potage vert? 😉



Une soupe printanière pour ceux qui en ont assez des crèmes d'asperges.


Plat principal



Un plat d'été que j'aime cuisiner de deux façons :
- dans une mijoteuse, installée sur mon balcon, les jours de canicule
- ou sur la cuisinière lors des journées fraiches!


Avez-vous jeté un œil aux autres sélections de la rubrique?

samedi 14 mai 2022

Asperges aux œufs durs avec sauce au yogourt (végétalien, IG bas, sans gluten)

À cuisiner avec les œufs durs véganes et le fromage à la farine d'amande dont j'ai partagé les recettes dernièrement.



Ingrédients (pour 2 portions)
  • 1 botte (minimum 500g) d'asperges vertes, parée (voir la section Astuces)
  • 2 demi-œufs durs végétaliens, coupés grossièrement en petits morceaux
  • 2 morceaux de fromage d'amandes ou autre fromage végétal salé, déchiquetés en plus petits morceaux
La sauce au yogourt
  • 4 c. à soupe de yogourt de coco nature
  • 1 c. à thé de jus de citron
  • Un peu de poudre d'oignon, de poudre d'ail, de menthe ou de persil séchée, de sel et de poivre

Préparation
- Cuire les asperges à la vapeur durant une dizaine de minutes ou jusqu'à tendreté (un couteau doit passer aisément à travers elles). Les égoutter.
- Pendant ce temps, mélanger tous les ingrédients de la sauce dans un petit bol. Réserver.
- Transférer les asperges dans deux plats de services. Y verser la sauce, les morceaux d'œufs et de fromage. Servir immédiatement.


Astuces
- Pour parer des asperges, il suffit de les plier en deux jusqu’à ce qu’elles se cassent d’elles-mêmes. Il faut conserver le côté de la pointe. L'autre est à jeter (pourquoi ne pas les congeler en vue d'en faire un bon bouillon de légumes?).
- Voici quelques idées de fromages végétaux pour cette recette : fromage à la farine d'amandesfromage d'amandes, fromage de noix de cajou I, fromage de noix de cajou II. Vous pouvez aussi utiliser une Feta végétalienne.

mercredi 11 mai 2022

Fromage à la farine d'amandes (végétalien)

La farine d'amandes, aussi nommée poudre d'amandes ou encore amandes moulues, est un produit de luxe dont je me sers parfois en cuisine pour relever la valeur nutritive d'une recette ou encore pour transformer une recette en un plat que je n'ai pas honte de servir à des gens, haha. Ici, elle constitue carrément la base de ce fromage, qui ne requiert aucun temps de trempage et qui macère durant la nuit. Tout ce qu'il y a à faire, c'est de tout mélanger au robot la veille, de transférer dans une étamine et d'enfourner le lendemain.

La recette de base, qui provient de ce blogue anglophone, considère ce fromage comme étant une féta végétale. Or, en mettant beaucoup moins de sel, on obtient plutôt une petite meule de fromage absolument délicieuse, avec laquelle on peut tartiner, gratiner, faire fondre, etc.


Ingrédients
  • 1 tasse (250 ml) de farine d'amandes (poudre d'amandes blanches)
  • 3 c. à soupe de jus de citron
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail, émincée
  • ¾ c. à thé de sel (1¼ pour une féta)
  • 100 ml d'eau froide
  • Variante : On peut ajouter une petite portion d'un autre ingrédient à la préparation de base, comme de la levure alimentaire, du piment, des noix, de la fumée liquide, du miso, etc.

Préparation
- Dans un robot culinaire, mélanger tous les ingrédients jusqu'à obtenir une pâte homogène et crémeuse. Racler les bords au besoin.

- Déposer une étamine (un coton à fromage) dans une passoire à mailles fines, elle-même déposée dans un bol moyen.

- Verser le fromage dans l'étamine et refermer les bords en un ballotin serré. Fermer avec un élastique ou une puissante pince.

- Transférer au réfrigérateur. Laisser s'égoutter le tout durant une période de 12 heures. Il devrait y avoir du liquide au fond du bol le lendemain matin. Jeter ce liquide, mais garder le contenu du ballotin.

- Préchauffer le four à 350°F. Déballer l'étamine. Transférer ce fromage, le côté lisse vers le haut, dans un bol graissé allant au four ou sur une plaque à cuisson parcheminée.

- Lorsque le four est assez chaud, y déposer le fromage. Cuire durant 30 à 40 minutes, jusqu'à ce qu'il soit légèrement doré, craquelé sur le dessus et ferme au toucher.

- Si désiré, on peut ajouter des aromates en badigeonnant le dessus du fromage d'huile d'olive que l'on parsème de fines herbes, d'épices ou de levure alimentaire (comme sur la photo ci-haut).

Autres fromages végétaux dans ce style

samedi 7 mai 2022

Œufs durs végétaliens

Des œufs cuits durs qui ne sortent pas du cloaque d'une poule, ça se peut? Hé bien, oui! Ils ne sont pas difficiles à faire en plus, et on n'a pas besoin d'en éplucher l'écaille puisqu'ils n'en ont pas. La seule chose dont on a absolument besoin pour préparer cette recette, c'est un moule à œufs en silicone, dans le même style que ceux que l'on utilise pour confectionner les œufs en chocolat.

Cette recette-ci est un mélange de deux autres, que j'ai adoptées, car elles correspondent aux ingrédients de mon garde-manger. Toutefois, je compte bien explorer et tester des tas de variantes dans les prochaines années, alors ceci n'est qu'une suggestion parmi tant d'autres!

Sources


Ingrédients (pour 6 œufs)
Pour le blanc
  • 1½ tasse (375 ml) de lait de soya non sucré
  • Une petite pincée de sel noir (ou du sel de table)
  • 2 c. à thé d'agar-agar en poudre (et non en flocons)
Pour le jaune
  • 2 à 3 c. à soupe de farine de pois chiches ou de maïs
  • 1 petite pincée de curcuma (Facultatif. J'aime personnellement moins le résultat lorsque j'en mets)
  • 1 c. à soupe de levure alimentaire
  • 1 pincée de sel (blanc ou noir)
  • 1 pincée de sucre
  • 1 c. à soupe d'huile (sorte au choix)
  • 6 c. à soupe d'eau

Préparation
Pour les blancs d'œufs
- Dans un mélangeur, ajouter les ingrédients pour le blanc d'œuf, en terminant par l'agar-agar. Mixez rapidement à haute vitesse durant quelques secondes.
- Sans perdre de temps, verser dans une petite casserole. Sans cesser de remuer avec une cuillère en bois, faire frémir sans bouillir à feu moyen, puis baisser rapidement le feu au plus doux. Après deux ou trois minutes, le mélange aura épaissi.
- Retirer alors du feu et verser immédiatement dans un moule à œufs. Cette étape est plus facile si on verse dans le moule avec une petite louche (comme pour une saucière) et que l'on met le moule sur une petite planche ou plaque pour les déplacements ultérieurs.
- Placer au réfrigérateur pendant une demi-heure ou jusqu'à ce que les blancs d'œufs soient solidifiés.

- Une fois les blancs durcis, à l'aide d'une cuillère à thé, creuser un ovale creux au centre de chacun des œufs. C'est à ces endroits qu'iront les jaunes d'œufs.

Pour les jaunes d'œufs
- Rincer la casserole des blancs d'œufs. La remettre sur le feu éteint, et ajouter tous les ingrédients. Ouvrir le feu au plus doux. Lorsque le mélange commence à épaissir, se mettre à mélanger durant environ 1 minute ou jusqu'à l'obtention d'une sorte de crème épaisse. Ajouter de l'eau au besoin. La farine doit être bien cuite, sinon elle sera amère.
- Laisser refroidir 1 ou 2 minutes.
- Avec une cuillère à thé, verser le jaune dans les emplacements creusés dans les blancs d'œufs. Appuyer légèrement pour tout égaliser (je préfère faire cette étape avec les doigts, mais le dos de la cuillère convient également).
- Remettre au réfrigérateur une petite demi-heure jusqu'à ce que les jaunes d'œufs soient durcis. Démouler et servir.

Se mangent froids. On peut les présenter tels quels ou mimosa, les mettre dans des salades diverses ou dans des entrées de légumes verts, les couper en tranches dans des sandwichs, etc.
Par contre, je n'ai jamais essayé dans un plat chaud. Si jamais vous tentez l'expérience, s'il vous plait, parlez-moi du résultat en commentaire, car je suis curieuse de le savoir. 😉

Des petits œufs durs, servis dans mon dernier buffet d'Halloween.
Désolée pour la drôle de couleur, l'éclairage était rouge dans la pièce ce soir-là! Ça a joué sur les contrastes.

Astuces
- Si les œufs sont très irréguliers, il est possible de couper le dessus avec un couteau pour les égaliser.
- S'il reste du "jaune" dans la casserole, il est possible d'y ajouter un peu d'eau pour former un jaune d'œuf coulant pour une autre recette.
- Si vous n'avez que de l'agar-agar en flocons, il est possible de réduire ceux-ci en poudre à l'aide d'un moulin à café.
- Je vous préviens : ne mettez pas trop de sel noir, sinon la saveur sulfureuse sera trop intense. 🤢
- Ces œufs ne se congèlent pas, mais peuvent se conserver au frigo pendant quelques jours.

jeudi 5 mai 2022

Disparition inexpliquée de messages. Merci la Wayback Machine!

En me levant hier matin, j’ai constaté une chose qui m’a atterrée et bouleversée : plus d’une quarantaine de mes articles avaient été supprimés de mon blogue ! Irrémédiablement volatilisés. Je n’ai trouvé aucune explication au phénomène : mauvaise manipulation de ma part ? Bogue informatique de la plateforme ? Piratage de personnes malintentionnées ? Je l’ignore encore aujourd’hui. D'autant plus que je ne vois pas de corrélations entre les différents articles disparus. C’était des styles de recettes différents qui utilisaient des ingrédients tout aussi dissemblables. Le seul lien que je pourrais faire ? Tous ces articles dataient d’entre 2010 et 2013 inclusivement. Rien de ce qui a été écrit après 2014 n’a été supprimé. On pourrait y voir là un début d’explication, mais une donnée de taille change tout : ce n’est pas l’ensemble des billets de cette période qui est introuvable, mais bien quelques uns d'entre eux seulement (enfin, une quarantaine...) qui semblent avoir été désignés arbitrairement pour ce traitement. Je le répète, il ne semble n'y avoir aucune autre corrélation entre eux, à part cette fourchette de temps imprécise.

On peut me qualifier de personne résiliente dans la vie. J’accepte facilement les choses pour mieux les surmonter. Je pense que ça fait intrinsèquement partie de ma personnalité. Ça m’a donné une force de caractère assez énorme dans la vie. Même si je suis une personne discrète et plutôt silencieuse, on ne me brise pas. Je choisis moi-même si je plie le bambou ou si je le rends rigide : face à une situation que je ne comprends pas ? Je m’assouplis pour faire preuve de compassion. Face à un évènement où mes convictions peuvent flancher ? Je me raidis afin que jamais mes valeurs ne cèdent face à la machine écrasante du monde. Cette attitude, pourtant toute naturelle, m’a servie tout autant qu’elle m’a façonnée. En constatant la catastrophe — car c’est vraiment ainsi que je l’ai ressentie —, je me suis accordée quelques minutes pour regretter tous mes articles témoignant de mon parcours, toutes ces traces de ma créativité qui venaient d’être perdues contre mon gré, toutes ces heures de blogage supprimées sans raison visible et valable. Puis, je suis entrée en mode solution. Je me suis retroussée les manches, et j’ai réfléchi à un plan d’action concret qui n’avait qu’un seul objectif : récupérer ces données, à tout prix.

Heureusement, il existe la WaybackMachine, un site de l’Internet Archive, qui capture et enregistre à des intervalles différents les différentes pages du web. Passionnée d’archives comme je le suis, je connaissais déjà le fonctionnement de ce site. Alors, au cours des deux derniers jours, pendant des heures et des heures sur mon temps libre, j’ai recherché assidument mes anciens articles, que j’ai recopiés un à un sur ce blogue. En plus, comme ce blogue existe depuis bientôt douze ans, j’ai dû mettre à jour des centaines de liens autoréférencés, comme ceux qui conduisaient vers d’autres de mes articles, ou ceux qui menaient aussi vers d’autres blogues et sites web. La tâche fut intense, légèrement ardue, mais surtout très longue. J’ai pu vérifier chaque petit détail pour être sure de bien faire les choses. Un vrai travail de nonne. Mais qui a valu la peine. J’ai ainsi pu récupérer l’ensemble des billets de blogue effacés. 

Hélas, tout n’est pas rentré dans l’ordre pour autant : je n’ai rien pu faire pour vos commentaires... Hé oui. Une centaine d’entre eux, tous plus intéressante les uns que les autres, ne pourront pas retrouver leur juste place sur ce blogue. C’est ce qui m’attriste le plus en ce moment. 😥

Et puis, les statistiques ont aussi été affectées. Deux des articles supprimés étaient parmi les plus populaires sur La végé du quartier ouvrier, à savoir les falafels et le végé-creton ! Je ne sais pas l’impact que cela occasionnera sur les moteurs de recherche. Rien de trop grave, j’espère.

Alors, si jamais vous voyez une recette étrangement sans commentaire, vous en saurez la raison.

Et si vous tombez sur un lien inactif, je vous le demande, merci de me le signaler. Certains détails ont pu m’échapper pendant le copiage des données.

En fin de compte, les choses se sont bien terminées pour moi, car j’ai su me débrouiller avec les moyens du bord, même si je suis en colère qu’une telle chose soit arrivée.

Mais dites-moi, suis-je la seule à qui Blogger a fait cela, ou vous avez entendu parler d’autres cas ? Mieux. Avez-vous une explication officielle aux évènements ?

Avant de conclure ce message, je tiens à vous dire que j’adore vous lire, que ce soit en commentaire ou par blogue interposé. Le blogage me fait grandir. C’est une passion pour moi, tout autant que la cuisine. Ces temps-ci, c’est même mon principal passetemps. Hé oui, en fin de grossesse, je ne peux pas me permettre d’apprendre le tir à l’arc ou faire un voyage au Zimbabwe ! Je popote donc de bonnes recettes santé pour moi et le bébé, mais aussi pour le reste de ma famille, que je note sur ce blogue comme dans un journal. J’ai accumulé des recettes pour plusieurs mois, alors il devrait y avoir de nouvelles mises à jour après la naissance de l’enfant. 😉

Sur ce, on se revoit bientôt avec de nouveaux articles!

dimanche 1 mai 2022

Soupe crémeuse de haricots blancs aux asperges (végétalienne)

Dans cette soupe printanière, les haricots blancs font office de "crème" et offrent une texture onctueuse des plus intéressantes qui contrebalance celle des gros morceaux d'asperges. C'est du régal en bouche! En plus, ça fait changement des crèmes d'asperges habituelles.

Une photo prise tard le soir, avec l'éclairage de la cuisine et le ventre qui gargouille. Désolée!

Ingrédients (pour 2 portions-repas)
  • Huile d'olive pour la cuisson
  • 1 ognon jaune ou blanc, émincé finement
  • 1 à 2 gousses d'ail, émincées finement
  • 2 tasses de bouillon de légumes
  • 3 tasses d'eau
  • 1 conserve (540 ml, 19 oz) de haricots blancs, rincés et égouttés (ou 2 tasses de haricots blancs cuits)
  • 1 botte d'asperges vertes (minimum 500g), parées* et coupées en morceaux d'environ 2 cm
  • Poivre, au gout
  • 2 c. à soupe de levure alimentaire (facultatif)
  • Des fines herbes fraiches ou séchées, au gout : persil, basilic, thym, marjolaine, aneth, etc.

Préparation
- Dans une grande casserole, à feu moyen-doux, faire revenir l'ognon dans l'huile durant quelques minutes. Ajouter l'ail et faire sauter une minute supplémentaire en mélangeant.

- Ajouter le bouillon, l'eau et les haricots blancs. Porter à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter une dizaine de minutes sans couvrir, en remuant de temps en temps.

- Transférer environ la moitié de la soupe dans un mélangeur ou un robot culinaire en prenant soin de prendre le plus de haricots possible. Laisser refroidir quelques minutes. Mélanger ensuite jusqu'à obtenir une consistance lisse et crémeuse. IMPORTANT : On ne doit jamais mettre un liquide bouillant ou très chaud dans un mélangeur avec couvercle. Sinon, il y aura un effet explosif, qui risque de salir toute votre cuisine, ou pire, de vous bruler. Il est donc important d'attendre le refroidissement du liquide. 

- Pendant l'attente, ajouter les asperges et amener de nouveau à ébullition. Cuire 5 minutes supplémentaires ou jusqu'à ce que les asperges soient tendrement croquantes. Si vous voulez des asperges 100% tendres, cuire quelques minutes de plus, en ajoutant un peu d'eau au besoin (tout en n'oubliant pas que la moitié de la soupe reviendra bientôt dans le chaudron).

- Remettre la soupe mixée dans la casserole. Ajouter les assaisonnements. Remuer et servir.


Astuces
*Pour parer des asperges, il suffit de les plier en deux jusqu’à ce qu’elles cassent d’elles-mêmes. Il faut conserver le côté de la pointe. L'autre est à jeter (pourquoi ne pas les congeler en vue d'en faire un bon bouillon de légumes?).
- Pour une "crème" plus épaisse et blanche, vous pouvez doubler la quantité de haricots dans la recette. Personnellement, je trouve la recette plus digeste avec deux tasses seulement de légumineuses.
- Les haricots cannellini conviennent bien à cette recette, mais n'importe quels haricots blancs font l'affaire!

mardi 26 avril 2022

Muffins-frittata de pois chiches (végétalien, IG bas et sans gluten)

La frittata est un plat traditionnel italien qui ressemble à une sorte d'omelette non-repliée et cuite au four. Cette présente version, végétalienne et en petits formats semblables à des muffins, se mange bien le matin, pour un petit déjeuner salé, mais aussi comme collation de l'après-midi. Elle est rapide à cuisiner et s'adapte très facilement aux restants du frigo.

Source : Strength and Sunshine

Servi avec un pain keto et un thé à la cannelle pour bien réguler la glycémie
Ingrédients (pour 6 à 9 muffins-frittata)
  • 1 tasse (250 ml) de farine de pois chiches
  • 2 c. à soupe de levure alimentaire (facultatif)
  • ½ c. à thé de poudre à pâte
  • ¼ tasse (65 ml) de poivrons colorés, coupés en petits cubes
  • ¼ tasse (65 ml) de haricots verts, coupés en petits cubes
  • 1 c. à thé de persil séché
  • ½ c. à thé de poudre d'onion
  • ½ c. à thé de paprika fumé
  • Du sel noir* ou du sel de table
  • Du poivre, au gout
  • 1 c. à soupe de moutarde de Dijon
  • 2/3 tasse (150 ml) de lait végétal non sucré

Préparation
- Préchauffer le four à 375°F.
- Dans un large bol, mélanger la farine de pois chiches, la levure alimentaire et la poudre à pâte.
- Ajouter tous les autres ingrédients en finissant par le lait végétal. Mélanger jusqu'à obtenir une pâte épaisse.
- Dans un moule à muffins légèrement huilé, ajouter la préparation de frittata jusqu'à remplir le ¾ de chaque emplacement.
- Enfourner durant 15 minutes.
- Laisser refroidir quelques minutes avant de démouler.


*Le sel noir
Le sel noir, aussi connu sous le nom de sel noir de l'Himalaya ou kala namak dans nos contrées occidentales, possède une haute teneur en souffre qui lui donne une odeur et une saveur d'œufs cuits. Le sel noir sert donc souvent dans l'alimentation végétale pour simuler le goût des œufs dans de multiples plats. Ce n'est pas grave si vous n'en trouvez pas dans votre coin de pays. Vous pouvez le remplacer dans n'importe quelle recettes par du sel de table. C'est tout de même bon, mais on perd la saveur sulfureuse.

Astuces
- Vous pouvez utilisez ½ tasse (125 ml) de légumes de votre choix! Que ce soit des épinards, des tomates, de la carotte râpée, des champignons, des olives, etc. C'est une recette idéale pour vider le frigo.


Autres recettes du même genre sur ce blogue